5 astuces pour mieux pêcher le thon rouge au lancer

pêche du thon rouge au leurr

La pêche du thon rouge au lancer fait tourner les têtes. C’est une des pêches que j’ai le plus pratiqué en tant que guide de pêche au pays basques. Le sujet mérite plusieurs articles qui seront traités au fil du temps. Aujourd’hui, je vais essayer de poser les bonnes bases en vous donnant 5 astuces (ou plus) pour mieux pêcher le thon rouge au leurre sur les chasses.

1 La saison et le moment de la journée

La pêche du thon rouge est soumise à des dates d’ouvertures (entre juin et novembre). Voir mon article “ réglementation 2020 pour la pêche de loisir du thon rouge “. Mais les meilleurs mois pour des chasses régulières sont août, septembre et octobre.

Pour la pêche sur chasse, ce n’est pas la peine de partir à l’aube sauf si le secteur de pêche est vraiment loin. La plupart du temps, les chasses commencent vraiment quand le soleil est bien haut. Souvent le matin on commence à voir quelques poissons éparses, qui s’activeront dans la journée ou le soir. Si j’ai le choix entre le matin et le soir, ce sera sans hésiter le soir, quitte à finir de nuit…

thon rouge le soir

2 Repérer les chasses de thons rouges

Le thon rouge est un poisson très lunatique qui peut vous rendre fou. Pour pouvoir le pêcher sur chasse il va falloir les trouver, et ils peuvent être partout.

Où commencer à chercher

Si vous ne savez pas par où commencer à chercher, vous pouvez commencer par poser quelques questions au détaillant local. Il est aussi très important dans cette pêche d’entretenir un réseau fiable de copains pour partager les infos. Les Thons peuvent être partout et nulle part, mais il y a de bonnes chances de les retrouver dans les mêmes secteurs pendant plusieurs jours. Les accords de plateaux continental, et les secteurs au petit large des sorties d’estuaires sont toujours des zones à prospecter en priorité. On commence à parcourir des miles, en ouvrant l’œil pour trouver le moindre signe de thon …

où trouver les chasses de thon

Les oiseaux

Les oiseaux sont nos meilleurs alliés pour trouver les belles chasses de thons rouges. On recherche essentiellement les puffins, les fous de bassans et les goélands. Le plus “fiable” est le puffin, si vous remarquez un groupe de puffins posés sur l’eau et quelques uns qui tournent dans la zones, vous pouvez être sûre que les thons ne sont pas loin. Si ils décollent tous ensemble et prennent tous la même direction, suivez les! Car les chasses ont commencés!

chasse de thons rouges avec puffins

“poisson sauteur, poisson moqueur”

Ce dicton bien connu des pêcheurs de thons est aussi valable pour la pêche du thon rouge au lancer. Ne perdez pas votre temps sur des secteurs où vous voyez quelques thons sauter ou marsouiner. Retenez une chose: plus un thon “éclabousse” et plus il sera facile à prendre au leurre. Pas forcément besoin de chasses grandes comme des terrains de foot, quelques belles gerbes d’eau annoncent déjà de beaux espoirs de réussites.

chasse de thon

Dans tous les cas, si il vous semble avoir vue “du blanc” à l’horizon, allez y! Il y a de grande chance que la “fête” ait déjà commencé sans vous!

thon rouge au lancer

Un article sur “les différentes chasses de thons rouges” est en cours…

3 Soigner son approche et le placement du bateau

Aborder la chasse sur le coté et dos au vent

Là, on rentre dans le vif du sujet. Si le temps entre le repérage de la chasse et l’action de pêche doit être le plus court possible, on commence en général à réduire les gaz à une centaine de mètres. Quand on le peut, l’idéal est de venir se placer tranquillement au vent, de travers et de laisser le bateau approcher en dérive sur la chasse. Le fait de se placer au vent permet de lancer beaucoup plus loin, et d’avoir le bateau qui se rapproche tout seul.

chasse de thon

Dans tous les cas, essayez toujours d’aborder la chasse en passant sur le coté et en lançant en sur un bord du bateau. Personnellement, j’essaie de toujours me placer sur le coté “gauche” d’une chasse pour pêcher coté “tribord” sur le bateau. Il y a plusieurs raisons à ce type de placement, la première est d’éviter de “pousser” ou de faire peur aux poissons. Les poissons seront bien moins dérangés en passant juste à coté qu’en arrivant “bout dedans”. La seconde raison est qu’il sera bien plus facile de se replacer ou de continuer à faire le tour pour lancer “dans le cœur de la meule”. La dernière raison est une question de sécurité et de confort de pêche (en lançant en travers, plusieurs pêcheurs peuvent lancer correctement sans risquer de “s’arracher l’oreille”).

Ne pas “écraser” les poissons de “bordure”

Ça, c’est quelques chose de vraiment très important dont personne ne parle jamais. Certaines chasses sont très étendues ou séparées en plusieurs groupes. On retrouve souvent un “centre de chasse” très actif entourée de poissons plus ou moins éparpillés beaucoup moins facile à faire mordre.

chasse de thon

Pour vous rapprocher du centre de la chasse, il faudra faire le tour et trouver un “accès dégagé”. Si vous passez (même au ralenti) sur les poissons éparpillés autour, il plongeront et il y aura beaucoup de chances pour qu’ils “poussent” ou stoppent carrément la chasse centrale.

Respectez les bateaux présents

Il y à quelques règles de “courtoisies” qui s’appliquent à la pêche du thon rouge au lancer. Je sais que dans certains coins, c’est le véritable “rodéo sauvage”. Mais ces comportements ne sont bons pour personne et “poussent” les pêcheurs à attaquer les chasses de plus en plus violemment et sans aucuns respect. L’idéal est de trouver des chasses “tranquilles” loin du monde.

Quand des bateaux sont déjà sur zone, si l’un part sur une chasse, on le laisse arriver avant de contourner doucement pour se placer (si la chasse continue). Il est très mal vu de rattraper un bateau moins puissant pour se placer avant lui. J’ai vu tellement de comportements foireux…(rattrapage + queue de poisson, passage au milieu en traîne pendant une approche douce au lancer, arrivée “fracassante”, suivis systématique des bateaux connus etc, etc…) .

respect sur les chasses de thons
Entre copain, l’idéal est d’attendre que le premier soit “attelé” avant de rejoindre la chasse.

N’oubliez pas que vous êtes là pour prendre du plaisir, respectez les autres, et restez “cool”. Il vaut mieux pêcher 5 ou 6 petites chasses tranquilles dans la journée que 50 chasses à 20 bateaux.

4 Sélectionner son leurre

Dans ce domaine, chacun a ses préférences, mais il y a quand même quelques constantes qui permettent de mieux pêcher. Même si certains jours, un seul leurre sort vraiment du lot sans que l’on comprenne vraiment pourquoi. La plupart du temps, c’est le type de chasse et la météo qui vont orienter le choix du leurre.

chasse de thon
  • Le popper en surface

C’est le leurre le plus répandu pour pêcher le thon sur chasse. Beaucoup plus facile à faire nager (avec une grosse canne à thon) qu’un stickbait, il est parfait pour commencer la pêche sur les chasses “étendues”. Il demande à être manié assez lentement.

  • Les “stick” coulants et “poissons nageurs”

C’est un très bon complément au popper, son principal avantage est de pouvoir se manier beaucoup plus vite et de partir un peu plus loin. Je l’utilise quand le pêcheur est trop rapide au popper ou quand le clapot et la houle se lèvent. C’est aussi le deuxième leurre que je sort suite à plusieurs refus flagrants au popper.

  • Le jig casting

J’utilise un jig casting pour les chasses “blanches” ou qui avancent vite. C’est un leurre compacte qui se lance très loin. Si je vois des chasses type “machine à laver” c’est le leurre de base que je lance dedans .

  • Les petits leurres souples et “streamer”

On parle ici de pêche avec une “bombette” suivie d’un petit raglou, ou leurre de moins de 85 mm. C’est parfois la seule façon de prendre un thon, souvent à l’extrême ralenti ou carrément arrêté. C’est un peu le dernier joker, mais attention au lancer avec le bas de ligne et le petit leurre qui vole…..

Un article est en cours sur “mes 5 meilleurs leurres pour le thon rouge sur chasse en 2020”

5 Optimiser son lancer

L’erreur classique quand on aborde une grande chasse et de vouloir tout de suite lancer “dans le tas”. Ce premier lancer est bien souvent trop court ou complètement à côté de la “cible”. Pour la pêche du bar ou de certains autres poissons, il peut être bien de lancer en bord de chasse ou autour pour prendre quelques beaux poissons.

thon rouge au lancer

Pour pêcher les thons rouges, il va falloir s’appliquer et lancer dans la zone la plus blanche ou “sur les remous”. Il vaut mieux faire 1 lancer bien placé que 3 ou 4 hors jeu. Le thon rouge est en général obnubilé par le groupe d’anchois qu’il chasse et se déplacera rarement loin du tas pour prendre votre leurre. Une fois votre leurre sortie de la zone blanche, ramenez au plus vite et relancez dans le tas…

En général, quand 1 poisson est piqué, les autres pêcheurs remontent les lignes. Mais si on est joueur et que le premier poisson est à peu prés contrôlable, on peut essayer le doublé.

thon rouge au lancer

Ou même si on est encore plus joueur (ou breton), on peut tenter le triplé… Mais dans tous les cas on garde toujours un pêcheur disponible aux commandes et pour s’occuper des poissons qui arrivent au bateau.

triplé de thons rouges sur chasse

Préparez votre épuisette ou pince à thon, l’appareil photo, et au moins une pince pour décrocher votre poisson au plus vite.

La pêche du thon rouge au lancer est une pêche sportive et physique. Les thons sont souvent très “bagarreurs” et paraissent indestructibles, mais il convient de respecter quelques règles pour pouvoir les relâcher dans les meilleurs conditions possibles.

Voir mon article: ” NO KILL , 5 erreurs à éviter pour relâcher un thon rouge”

En espérant que vous pourrez vous faire plaisir cet automne tout en respectant ces magnifiques poissons.

N’hésitez pas à partager cet article à vos amis, et abonnez vous pour être informé des prochains articles disponibles sur le blog.

à très bientôt sur l’eau ou sur le net

julien

4 commentaires à propos de “5 astuces pour mieux pêcher le thon rouge au lancer”

  1. Rétroliens : "Thon à la traîne" Bien choisir et monter ses hameçons - Astuce de Pêche

  2. Rétroliens : 6 astuces pour pêcher le thon blanc (germon) à la traîne - Astuce de Pêche

  3. Rétroliens : Comment reconnaître les différents thons et bonites - Astuce de Pêche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*