5 astuces pour mieux pêcher la bonite à la traîne

pêche de la bonite et pélamide

Bonjour à tous, aujourd’hui, je vais vous donner 5 astuces pour pêcher plus de bonite (pélamide) à la traîne. Souvent catégorisée comme “ringarde” ou pêche “de vieux”, la pêche à la traîne est pourtant une bonne alternative à d’autres techniques. Elle permet de pêcher tout en se promenant, ou lorsque l’on recherche des détections sondeur avant de pêcher en verticale.Pour essayer de sélectionner les bonites, il y a quelques règles à respecter:

1 Choisir les meilleurs moments pour pêcher la bonite

La pêche de la bonite se pratique d’avril à novembre sur la côte Atlantique et, maintenant presque toute l’année en méditerranée. Dès que les eaux de surface atteignent environ 16 degrés les bonites arrivent à la côte. On les trouvera sur tous type de secteurs côtier entre 15 et 90m en général. Les meilleurs moment pour la pêche à la traîne sont incontestablement le levé du jour et la tombée de la nuit.

pêche à la traîne le soir

Le reste de la journée peut être aussi prolifique, mais quand même souvent moins régulier… La pêche de la bonite à la traîne est une pêche idéale quand on sort du port le matin ou que l’on rentre le soir. On pourra rechercher d’autres types de poissons ou pécher avec d’autres techniques en journée.

2 Trouver les secteurs à bonites

Tous les accords de roches, sorties d’estuaire, et changements de type de fond entre 15 et 50 m sont des secteurs à prospecter en premiers. Les bonites recherches les courants porteurs qui attirent les poissons fourrage.

détection sondeur bonite

On peut remarquer si dessous, un banc de poisson fourrage “escorté” d’un petit banc de bonites. Leur profondeur de nage dans ce cas précis ( – de 10 m) est idéale pour la pêche à la traîne.

boule de poissons fourrage et bonites

La pêche de la bonite à la traîne sera efficace si les poisson se situent entre la surface et 15 m de profondeur. On peut aller les chercher plus profond avec des leurres spéciaux ou des abaisseurs de lignes, mais ces poissons sont en général moins actifs que ceux qui sont plus prés de la surface.

Astuce: Si vous remarquez la présence de “poissons lune” en surface, insistez dans le secteur. Ces poissons suivent les grands courants porteurs de crabes nageurs, krill, méduse etc. Ce sont de bons indicateurs de zones “vivantes” .

poisson lune mola mola

La présence d’oiseaux marins est bien entendu aussi très importante à surveiller (comme dans toutes les pêches de poissons pélagique)

3 Adapter la vitesse du bateau

Biensur, la vitesse du bateau à une influence sur la pêche de la bonite. Mais c’est surtout le type de leurre et les autres poissons présent qui vont faire varier la vitesse de pêche. En général, les attaques se font entre 3 et 7 nd.

vitesse de traîne à la bonite

Quand le coin est fréquenté par des bonites et des bars, l’idéal est de traîner entre 3.5 et 5 nd plutôt aux poissons nageurs. Si le secteur est très fréquenté par les orphies, oblades, chinchards, maquereaux etc… Il sera important d’augmenter la vitesse de traîne pour arriver à 5.5 à 6.5nd et de changer les leurres pour essayer de sélectionner les bonites.

bonite pays basque

A retenir: une vitesse de traîne autour de 5nd est une bonne base pour commencer la pêche, ça permet d’utiliser quasiment tous les types de leurres.

4 Utiliser différent types de leurres

Presque tous les leurres qui tiennent les vitesses données plus haut et qui font moins de 15cm peuvent prendre des bonites. Mais certains modèles sortent quand même du lot. Je ne vais pas rentrer ici dans le détail des modèles que je préfère. ( un article : “Mes 5 meilleurs leurres 2020 pour pêcher la bonite à la traîne ” est en cours)

leurre pour la pêche de la pélamide

Quand on “cherche la pêche”, il est très utile d’avoir 3 types de leurre derrière le bateau: Des poissons nageurs à grandes bavettes qui descendent dans la couche d’eau ( 2 à 4m). Des poissons nageurs à petite bavette qui restent dans le premier mètre sous la surface. Et des leurres qui vont rester en surface ou juste sous la pellicule type “anguillon casqué”, leurre à “jupe” ou “octopus”.

voir mon article: Bien choisir et monter ses hameçon pour la traîne ( thons, bonites)

bonite à la traîne

On affinera au fil de la pêche si on remarque qu’un modèle prend plus de poissons que les autres…

On retiendra que lorsque que l’on utilise des poissons nageurs (surtout ceux de petites tailles et grandes bavettes), on gardera une vitesse de traîne entre 3.5 et 5.5nd. Ces leurres supportent moins bien les accélérations mais ont le gros avantage de tendre les lignes et de bien tenir au vent. Les leurres de surface ” à jupes” ou assimilés sont eux beaucoup plus sensibles au vent mais acceptent des vitesses de traîne plus élevées (idéal entre 5 et 7nd).

5 Bien placer ses lignes

Le placement des lignes est lui aussi un sujet intéressant. Pour un plan de traîne avec 5 leurres en actions de pêche, on veillera a respecter quelques règles de distance et d’écartement. Il est très important de toujours avoir les lignes les plus longues qui passent au dessus des plus courtes. On positionnera donc les cannes les plus courtes au cul du bateau avec les lignes courtes et des leurres plongeants. Les lignes les plus longues seront elles écartées sur les cotés, placées plus en hauteur et équipées de lignes moins plongeantes.

plan de traîne des lignes à bonites ou pélamides

Pour la pêcher les bonites à la traîne, la longueur des lignes derrière le bateau sera comprise entre 10 et 50 m maximum. On peut mesurer et mettre des repères sur les lignes, compter le nombre de “brasses” ( +/- = 1.5m), ou encore laisser filer le leurre en comptant les secondes. ( à 5nd , 1sec = 2.5m). Contrairement à ce que pense beaucoup de pêcheurs, le fait d’allonger les lignes apporte plus souvent des inconvénients (emmêlements, virage plus large, plus long à mettre en place et relever, possibilité de se faire couper par d’autres bateau) et n’est pas forcément plus productif….

pélamide à la traîne

Il y a bien sûr, d’autres méthodes et façons de faire. Le plus important est de prendre un maximum de plaisir à la pêche!

Abonnez vous pour recevoir les prochains articles disponible sur le blog et n’hésitez pas à partager à vos amis.

2 commentaires à propos de “5 astuces pour mieux pêcher la bonite à la traîne”

  1. Rétroliens : 6 astuces pour pêcher le thon blanc (germon) à la traîne - Astuce de Pêche

  2. Rétroliens : Comment reconnaître les différents thons et bonites - Astuce de Pêche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*