Astuces et utilisation d’un hameçon “circle hook”

montage hameçon circle hook

Je vous présente un hameçon que j’apprécie particulièrement pour certaines pêches. Cet hameçon, c’est le “circle hook“, oui oui, celui qui est tout tordu!

Je vais essayer de vous donner mon avis sur les utilisations spécifiques de ce type d’hameçon qui est fantastique mais pas adapté à toutes les pêches…. Beaucoup de pêcheurs utilisent des hameçons circulaires avec des montages ou des présentations complètements inadaptées.

Les “vendeurs de rêves” leurs ont vendus cet hameçon “magique” pour toutes les situations et tous les poissons…. Dans la plupart des cas, les essais mal conseillés n’ont pas eu de succès et la boite de circle hook tout neuf à fini sa vie au fond du garage avec les leurres foireux et les cannes cassées…

Pourtant, il a vraiment sa place dans la boite à pêche de tous les pêcheurs.

Une drôle de forme

Ce qui saute aux yeux tout de suite quand on voit un hameçon circle hook, c’est sa pointe toute tordue. On a alors bien du mal à comprendre pourquoi il a cette drôle de forme. C’est quand même une idée bizarre de tordre la pointe pour quelle se retrouve face à la hampe!

hameçon circle hook

Il existe une multitudes de formes d’hameçon “circle hook”. On retrouve:

  • ceux avec l’anneau droit (dans l’alignement de la hampe)
  • ceux avec l’anneau incliné en arrière
  • les modèles “inline” (droit, avec la pointe dans l’axe de la hampe)
  • les modèles “renversé” (avec la pointe décalée de la hampe)

Pour moi, c’est sans aucune hésitation le modèle avec anneau droit et pointe en ligne qui sera le meilleur. Le fait d’avoir un anneau droit permet de créer un angle avec le bas de ligne en passant le fil par derrière pour améliorer le placement et la réussite de connexion.

Pour les modèles renversés, j’ai vraiment du mal à comprendre le raisonnement!. Le fait de créer un décalage permet d’exposer la pointe pour qu’elle se pique plus facilement sur les parties “lisse” de la gueule d’un poisson (intérieur de la joue, langue, gorge etc). C’est justement ce qu’on cherche à éviter avec un circle hook!!!

Comment ça peut piquer un poisson?

On a l’habitude de considérer un hameçon comme une “ancre” qui vient se planter dans une partie de la gueule d’un poisson. Pour les hameçons circulaires, c’est un peu différent. Il ne cherche pas à se planter, mais à “crocheter” en entourant la gueule du poisson. C’est le point le plus difficile à comprendre au début.

  • Le poisson aspire l’appât et part avec.
  • Le fil sort de la gueule du poisson, longe son corps et se tend.
  • L’hameçon vient se crocheter à la commissure des lèvres.
  • Dès que le poisson tourne la tête avec la traction de la ligne, l’hameçon fini sont placement définitif en encerclant complètement le bord de la gueule.
hameçon circle hook bar

Dans quelles conditions

Pour quels types de poissons et quelles situations:

Pour moi, cet hameçon est vraiment top pour certaines pêches ou espèces de poissons mais peut être aussi complètement inadapté à d’autres…

L’utilisation d’un hameçon “circle hook” est optimisée quand le poisson aspire l’appât en entier et se retourne ou continu sa route. On parle ici de poissons qui prennent l’appât hors de leur trou. Si le poisson reste sur place au moment où il prend l’appât, et qu’il ne tire pas sur le fil, il pourra le recracher sans se piquer.

Comment attacher un hameçon circulaire

La façon d’attacher l’hameçon est vraiment un point à ne pas négliger. Elle conditionne la réussite d’une sortie de pêche.

comment monter un hameçon circle hook
  • Le montage n°1 est vraiment l’exemple de ce qu’il ne faut jamais faire (avec aucun hameçon). Le fait de passer le bas de ligne vers l’arrière présentera presque à tous les coups le dos de l’hameçon en premier, ce qui vous fera manquer 80% de vos prises.
  • Les montages 2 et 3 permettent un placement correct de l’hameçon. Entre les deux, le n°2 à ma préférence pour des pêches très spécifique où la mobilité de l’hameçon apporte un + dans la présentation .
  • Le montage n°4 n’est pas le plus beau, mais vraiment celui qui a le meilleur taux de capture. Le crochet de l’hameçon se présentera presque obligatoirement de la bonne manière et assure la bonne connexion avec le poisson. Certains tests prouvent que cette façon de monter un hameçon améliore de 30% le taux de capture par rapport à un montage “classique” (n°2 ou 3). Cette façon de monter un hameçon à anneau est celle que j’utilise à 95% et me permet le meilleur rendement depuis des années…

voir ICI un très bon article (à traduire) de comparaison entre un hameçon “j” VS “circle hook” et influence du montage.

Privilégier les présentations “en suspension”

On comprend bien que la présentation sur le fond , dans un endroit calme n’est pas la plus judicieuse. Les poissons arrivent en général lentement et se stabilisent devant l’appât . Ils peuvent le prendre tranquillement et le recracher dans la foulé (parfois sans avoir exercer la moindre tension) si ils ressentent le moindre doute. Les seules solutions dans ce cas seraient d’utiliser un bas de ligne ultra court (quelques centimètres seulement) pour avoir une tension dès la prise en gueule (utilisé sur certaines pêches à la carpe ou en surfcasting par les américains)

Les présentations les plus adaptée seront faites décollées du fond, entre deux eaux, ou en surface. De cette manière le poisson vient prendre l’appât “à la volée” et se prend à l’hameçon en continuant sur son élan ou en tournant pour rejoindre sont poste.

Bien dégager l’hameçon

Un point très important est de bien dégager l’hameçon de l’appât. L’idéal est que l’appât se détache littéralement de l’hameçon quand le poisson l’a en gueule .

les meilleurs appâts pour les gros bars

Beaucoup de pêcheurs pensent que le fait de “cacher” l’hameçon dans l’appât leur permet de déjouer la méfiance des poissons et qu’ils vont pêcher plus. Le résultat est souvent contre productif car il bride la présentation, et empêche le bon placement de l’hameçon. Si une pointe d’hameçon classique juste dégagée peut suffire à piquer (souvent mal) une partie de la gueule, l’utilisation d’un hameçon circulaire, demande un dégagement optimal de l’appât pour bien se placer .

Les pêcheurs de carpe l’ont compris depuis bien longtemps et utilisent quasi systématiquement des hameçons très ronds accentués par un montage angulaire avec le bas de ligne (fil qui passe dans l’anneau), un anneau incliné vers la pointe qui accentue encore l’effet “crochet”, et un appât désolidarisé de l’hameçon…

montage carpe
merci à Lulu Werbrouck pour les images

Ce type de montage permet de piquer les poissons en bord de lèvre en diminuant vraiment les risques d’hameçon avalé.

Ne pas ferrer

Ça, c’est plus facile à dire qu’à appliquer! Pour un grand débutant, pas de problème…. Mais pour un pêcheur qui à passé sa vie à essayer de ferrer au bon moment c’est beaucoup plus compliqué. En pêchant au posé même si vous ne pouvez pas éviter le réflexe, le poisson aura été validé par la tension de la ligne bien avant de prendre la canne en main.

L’idée est de vraiment éviter de sortir l’appât de la gueule du poisson avant qu’il ait bien tourné et tendu la ligne pour que l’hameçon soit bien placé.

Pourquoi ça peut être mieux qu’un autre hameçon:

  • L’avantage N°1 du “circle hook” est sa faculté à accrocher un poisson sans aucune action directe du pêcheur. Même à longue distance, il a un excellent taux de réussite (si le montage est bien réalisé). C’est un avantage évident pour des pêche au “posé” quand le pêcheur n’a pas la ou les cannes en main.
  • Le point N°2 est la tenue du poisson. Si le poisson est pris sur un hameçon circulaire, son positionnement et sa taille ne permettent quasiment aucunes décroches . L’hameçon plus fermé permet “d’encercler” la gueule, et même si un trou se forme au niveau de la “joue” ou si le poisson change de trajectoires et secoue beaucoup la tête, il aura peu de chance de se décrocher. Ce n’est pas le cas d’un hameçon classique piqué aléatoirement dans une partie de la gueule…
circle hook pêche gros bars
  • Le troisième point important est l’accroche quasi systématique en coin de gueule. Ça permet d’éviter au maximum les blessures profondes qu’occasionnent les hameçons qui sont avalés ou piqués dans des parties sensibles du poisson. C’est un point primordial qui permet de réduire significativement les prises “accessoires” de petits poissons non recherchés et de pouvoir relâcher dans des conditions optimales tous les poissons que l’on ne souhaite pas prélever.

L’hameçon circle hook est un hameçon incontournable et respectueux. Je l’utilise spécialement pour la pêche du thon au vif, les pêches à l’appât en pleine eau ou les pêches lourdes en surfcasting. Voir mon article “sélectionner les gros bars en surfcasting”.

Partagez cet article à vos amis et n’hésitez pas à donner votre point de vu ou à poser vos questions en commentaires.

Et n’oubliez pas de vous abonner à la newsletter pour être informé des prochains articles en ligne sur astucedepeche.com

3 commentaires à propos de “Astuces et utilisation d’un hameçon “circle hook””

  1. Rétroliens : Sélectionner les gros bars en surfcasting - Astuce de Pêche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*