10 astuces pour pêcher le congre en bateau

comment pêcher le congre en bateau
image: Fabien Lartigue

Pêcher le congre en bateau est une bonne manière de prendre des gros poissons et de se faire plaisir avec des combats puissants. Mais, comme dans toutes les pêches il y a quelques astuces à connaitre pour avoir des résultats réguliers.

Où pêcher le congre en bateau

Le congre est un poisson qui aime se cacher, et passe une grande partie de sa vie dans son “trou”. Il est très présent dans les endroits où les roches sont creuses, dans les éboulis, les épaves, ou toutes structure où il peut se mettre à l’abri.

Les éboulis rocheux

L’idéal est de trouver une belle structure de roche au milieu d’une grande zone de sable ou “fonds propres”. C’est l’endroit typique qui va concentrer les congres pendant la journée et où ils commenceront leur chasse la nuit. On recherche avant tout des roches creuses avec des grandes failles ou des blocs de roches cassés.

On peut voir sur cette capture de sondeur 2d une belle structure de plus de 10m de haut. La partie droite semble arrondie mais la partie gauche est bien découpée et laisse apparaître de belles cassures.

éboulis rocheux au sondeur

La même roche en vue “structure scan” nous laisse bien voir une partie lisse avec des grosses failles et une autre partie constituée de blocs de roches de toutes tailles. Cette roche entourée de sable et située sur 38m de profondeur est un secteur de pêche parfait pour le congre.

éboulis rocheux au structure scan
belle roche sous marine

Les épaves

Une belle épave en ferraille bien posé sur un fond propre entre 30 et 60m de profondeur est un idéal. On pourra y pêcher de nuit comme de jour à condition de placer le bateau exactement sur la carcasse. Les congres restent en général dans leur cache la journée, mais si on leur présente des gros morceaux de poissons frais devant le nez, ils ne résisteront pas longtemps.

On peut aussi parfois trouver des épaves complètement disloquées avec plusieurs morceaux et débris sur le fond. C’est moins facile à pêcher de jour car les poissons sont plus éparpillés sur la zone. Par contre, dès la nuit tombée, les congres vont sortir de leur cachette et roder entre tous les débris. En se plaçant au milieu de la zone et en utilisant des lignes “attractives” vous allez faire venir tous les congres du secteur!

trouver une épave au sondeur et gps

Voir ICI une vidéo de structure bien garnie en congre

Saison de pêche et moment de la journée

Saison de pêche

Même si on peut pêcher le congre toute l’année, la meilleure saison reste incontestablement l’hiver. On verra arriver les petits congres à partir du printemps jusqu’au début de l’automne. Les plus gros spécimens seront eux très actifs quand le froid est bien installé.

Moment de la marée

On a l’habitude de dire que le congre n’aime pas le courant et chasse principalement aux “étales” de marée. C’est en parti vrai mais pas complètement. Les congres préfèrent sortir quand il n’y a pas trop de courant, mais quand les coefficients de marées ne sont pas trop élevé, ils chasseront à toutes heures. Il faudra juste adapter son ancrage au sens et à la puissance du courant pour placer le bateau au plus près du secteur de pêche.

 quand pêcher le congre

Pêcher le congre le jour ou la nuit?

La pêche du congre sera beaucoup plus facile de nuit que de jour. Dès le coucher du soleil, les congres sortent de leurs cachettes pour chasser. Ils s’aventureront bien plus loin des structures s’ils sentent une odeur intéressante. Pour pêcher pendant la journée, il faudra être beaucoup plus précis dans son placement et venir leur mettre vos appâts sous le nez.

Doublé de congres en bateau
image : fabien Lartigue

Si vous placez correctement votre bateau sur une belle structure, vous aurez de bonnes chances de prendre de jolis congres, même en plein jour.

Quels montages pour pêcher le congre

Hameçon et bas de ligne

La pêche du congre est une pêche puissante et le matériel sera mis à rude épreuve. Le bas de ligne ne semble vraiment pas intimider ce poisson qui prendra votre appât même s’il est accroché à un câble de frein de vélo… Personnellement j’utilise du très gros fil nylon ( minimum 120/100 eme) qui reste économique et résiste bien aux petites dents acérées des congres. Pour les hameçons, j’utilise des grands hameçons octopus étamés qui sont très résistants mais pourront se détériorer plus facilement que l’inox en cas de casse ou quand on coupe le bas de ligne pour libérer un poisson. N’hésitez pas à monter dans les tailles ( entre 6/0 et 10/0). Voir mon article : “le nœud d’hameçon des professionnels”

comment pêcher les congres

Montage coulissant

J’utilise surtout les montages coulissants pour pêcher avec une canne “posée” dans un porte canne. Le plomb (monté sur un court cassant) est posé au fond, la ligne principale qui passe dans un “coulisseau” est reliée au bas de ligne par un fort émerillon qui sert aussi de butée.

montage coulissant pêche au congre

Le principal avantage de ce montage est de permettre au poisson de tirer sur la ligne sans entraîner le plomb dans les cailloux avec lui. On voit donc beaucoup plus facilement les touches au bout de la canne et le plomb s’accroche moins .

Astuce: Les perles phosphorescentes ou les bâtonnets lumineux type “starlight” attirent les congres de loin. N’hésitez pas à les utiliser près de vos appâts, les résultats seront vraiment décuplés.

Montage fixe

Le montage “fixe” s’utilise quand on garde la canne à la main. On vient taper le fond puis on soulève d’une vingtaine de centimètre en attendant la touche. Le contact avec le poids du plomb et de l’appât est permanent.

montage pour pêcher le congre

Le gros avantage de ce montage est de pouvoir suivre au plus près les structures. La touche est beaucoup plus directe et le ferrage plus rapide et efficace. Ça permet de mieux prendre les poissons en bord de gueule et d’éviter qu’il ne reparte trop dans les structures.

Bien choisir ces appâts

On peut utiliser quasiment tous types d’appât à condition qu’il soit assez gros. Ici on ne fait pas dans la dentelle. On n’hésitera pas à utiliser une tête de bonite, un tacaud entier, une grosse tête de seiche, ou un demi maquereau. La gueule d’un congre n’est pas forcement “énorme” mais il est capable de gober des gros appâts

pêcher le congre en bateau

Astuce: Lorsque vous arrivez sur une roche ou une épave, commencez à pêcher avec une petite ligne à soutenir ou un train de plumes, vous attirerez et prendrez des tacauds, serrans, chinchards etc …. L’activité et le regroupement de ces petits poissons va intriguer et attirer les congres présents dans le secteur. Quand les touches des petits poissons s’arrêtent, ce sera le moment de descendre les lignes à congres avec les appâts que vous venez de prendre. Un petit tacaud gardé vif est pour moi un des meilleurs appâts pour sélectionner les plus gros congres du coin…

Amorçage

Une amorce constituée de poissons gras broyés et un gros + pour pêcher le congre en bateau. La diffusion des odeurs et petits bouts de poissons va concentrer dans un premier temps les tacauds et autres petits poissons et fera sortir les congres de leur trou dans la foulée. On peut se passer d’amorçage si on réalise un placement millimétré (au moteur électrique) sur les épaves, mais pour une pêche ancré, ou sur roches ce sera quasiment indispensable.

Apres la touche

La touche du congre est souvent discrète, il prend votre appât sur place et part tranquillement avec. Si vous sentez une lourdeur, levez tranquillement la canne et attendez de ressentir des coups de tête. C’est le moment du ferrage, on baisse la canne en reprenant le mou de la ligne et on envoie un ferrage de gros bœuf! Le début de combat doit s’engager en force pour sortir le poisson des structures.

pêche du congre en bateau

Une fois décollé du fond, on a fait le plus dur, mais les très gros congre peuvent vous remettre un gros rush et repartir dans leur roche. Le combat est “bourrin” mais pas très vif, c’est un mélange de gros coups de têtes et de fortes tractions.

comment pêcher le congre en bateau

Arrivé au bateau, le congre a tendance à tourner sur lui même et à tirer en marche arrière. On peut soulever le poisson par le bas de ligne si il n’est pas trop gros mais, si vous comptez le relâcher, ne le faites pas monter à bord. Dès qu’il touchera le pont il s’activera et sera dangereux pour le pêcheur et le matériel. Le décrochage pour le relâcher se fera toujours dans l’eau.

Attention: Rappelez vous qu’un congre peut vous broyer un doigt, vous casser le poignet ou vous abîmer sérieusement un mollet. Décrochez toujours ces poissons avec un crochet ou une grande pince, mais jamais à la main et n’hésitez pas à couper le bas de ligne si l’hameçon est trop engamé. Les poissons repartent très bien et sont parfois re-pêchables au même endroit dès le lendemain!

N’hésitez pas à partager cet article avec vos amis, et abonnez vous pour être informé des prochains articles en ligne sur le blog.

à bientot sur l’eau ou sur le net

julien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*